Assembler des photos fisheye

De Autopano.

Sommaire


Introduction

Les images fisheye ont pour particularité d'offrir un visuel très large mais très déformé. Mais alors, est-il possible d'assembler ce type d'images avec Autopano ?
Et bien oui, d'ailleurs aussi simplement qu'avec tout autre type d'images !


Une prise de vue au fisheye permet de couvrir beaucoup de surface avec un minimum d'images.
Très utile donc, pour créer rapidement des panoramas sphériques complets afin de réaliser de belles visites virtuelles.


Principe

Comme il est dit au-dessus, la base d’une visite virtuelle est le panorama, idéalement le panorama sphérique complet.
Nous allons voir que de réaliser un tel panorama est en fait très simple (et même très rapide avec la pratique), sous réserve de posséder le matériel adapté :

  • un appareil photo
  • un objectif fisheye
  • un trépied
  • une tête panoramique


Il est bien sûr possible de réaliser un panorama sphérique complet (360°x180°) avec d’autres types d’objectifs qu’un fisheye.
Cependant, le nombre de prises de vue en sera conséquent (sans compter le temps de prise de vue et le risque d’erreur lors de l’assemblage) :

  • Avec un objectif 35mm, 52 photos (4 lignes de 12/15 photos environ) sont nécessaires.
  • Avec un objectif 28mm, 32 photos sont nécessaires
  • Avec un objectif fisheye 10,5mm, 8 photos seulement sont nécessaires.


Pour finir, une notion élémentaire pour la prise de vue de panoramas sphériques complets est le réglage de la pupille d’entrée du couple appareil/objectif monté sur la tête panoramique.
En effet, ce réglage permet d’éviter le parallaxe, problème très gênant pour l’assemblage d’image puisque impossible à supprimer. Voici un lien expliquant une des technique utilisables pour régler ce point de rotation idéal : Réglage du point nodal


En considérant que le réglage de la pupille d’entrée de la tête panoramique est fait (bien fait), cette leçon va donc présenter comment créer un panorama sphérique complet avec des images fisheye sous Autopano.


Les différents types d'images fisheye

Image prise avec un objectif fisheye sphérique (full-frame) Nikkor 10.5mm : Aucune bordure n'est visible sur l'image. Image prise avec un objectif fisheye circulaire Sigma 8mm : On voit bien la bordure arrondie, spécifique à ce type d'objectif. Autre exemple d'image fisheye circulaire : une bordure similaire à l'image précédente, un peu plus prononcée.
Image fisheye fullframe (objectif Nikkor 10.5mm) Image fisheye circulaire (objectif Sigma 8mm) Autre exemple d'image fisheye circulaire


Exemple 1 : Assembler des images fisheye sphériques (full-frame)

La prise de vue

  • Matériel utilisé : Nikon D90 + objectif fisheye Nikkor 10.5mm
  • Nombre d'images : 6 images à l'horizontale + 1 (Zénith) + 1 (Nadir), soit 8 images au total


prise de vue


Assemblage direct sous Autopano

Importons les images dans Autopano, les données EXIF sont bien présentes, il est clairement visible que 8 images ont été importées, que la focale est de 15mm (equi. 35mm) en mode fisheye.
Lançons un assemblage direct, voici le résultat après détection :


Détection directe


Le résultat est presque parfait (la valeur RMS étant de 4.83). Il ne reste plus qu'à supprimer les quelques points de contrôle les plus mauvais pour enlever les tensions induites entre les images.


Rendu

Voici le rendu obtenu en 2048x1024 pixels :


Rendu obtenu


Exemple 2 : Assembler des images fisheye circulaires

La prise de vue

  • Matériel utilisé : Nikon D90 + objectif fisheye Sigma 8mm
  • Nombre d'images : 6 images à l'horizontale + 1 (Zénith) + 1 (Nadir), soit 8 images au total


prise de vue


Assemblage direct sous Autopano

Comme dans l'exemple 1, nous allons importer les images et voir que les données EXIF sont bien reconnues : 8 images à 12mm (equi.35mm) en mode fisheye.
Voici le résultat après détection :


Détection directe


Le résultat est similaire à celui de l'exemple 1, nous allons alors appliquer les même modifications (nettoyage des points de contrôle) et lancer le rendu.


Rendu

Voici le rendu obtenu (2048x1024 pixels) :


Rendu obtenu


Exemple 3 : Assembler des images fisheye sans données EXIF

La prise de vue

  • Matériel utilisé : Canon 20D + objectif fisheye Peleng 8mm (non lié électriquement au boitier)
  • Nombre d'images : 6 images + 1 (Zénith) + 1 (Nadir), soit 8 images au total

prise de vue


Assemblage direct sous Autopano

Après l'importation des images dans Autopano, nous voyons qu'aucune information n'est disponible pour ce jeu d'images.
Nous allons tout de même lancer la détection pour en connaitre le résultat :


Détection directe


Le résultat n'est pas bon. Les données EXIF n'ayant pas été trouvées par Autopano, un paramétrage manuel est nécessaire pour obtenir un assemblage correct.


Réglages

Ouvrons les Propriétés des images, c'est cette fenêtre qui va nous permettre de paramétrer correctement les images.
Comme les données EXIF n'ont pas été retrouvées, Autopano a utilisé les paramètres par défaut, une focale de 50mm et un modèle de lentille standard :


Propriétés des images


Premièrement, il faut définir le modèle de lentille, indispensable à Autopano pour corriger les distortions et donc, d'obtenir un assemblage correct.
Pour cela, il suffit d'ouvrir la liste déroulante de l'option Modèle de lentille et de choisir fisheye au lieu de standard.
Notons au passage que le choix du modèle fisheye laisse apparaitre un 2ème onglet Zone circulaire fisheye dans la fenêtre, que nous examinerons plus loin.


Note : Définir la focale n'est pas réellement important puisque Autopano ne se base pas dessus pour l'assemblage d'images fisheye.
Dans notre cas, nous connaissons la focale (fisheye Peleng 8mm), nous pouvons tout de même entrer cette valeur manuellement dans le champs Focale (35mm).


Voici la fenêtre des Propriétés des images, onglet Images, après modifications :


Propriétés des images modifiées


Ouvrons maintenant le 2ème onglet Zone circulaire fisheye cité ci-dessus. Cet onglet permet de régler la zone d'image utilisée par Autopano.
Ceci est très utile dans ce cas (données EXIF non trouvées) puisque cette zone peut être mal réglée. Il suffit donc d'utiliser la souris pour agrandir/réduire la zone d'utilisation.

Note : Maintenir la touche Ctrl (Win) / Cmd (Mac) pour agrandir/réduire la zone depuis son centre.

Mauvais réglage de la zone fisheye : on peut voir les bordures arrondies comprises dans la zone utilisée, ce qui altèrera l'assemblage et le rendu Bon réglage de la zone fisheye.
Mauvais réglage de la zone fisheye Bon réglage de la zone fisheye

Une fois les réglages terminés, validons (OK) pour sauver les modifications.


Assemblage après paramétrage

Voici maintenant le résultat obtenu après avoir paramétrer les images :
Les informations du groupe mentionnent bien que les images sont du type fisheye 8mm.


Détection après paramétrage


Le résultat est bon, certes à l'envers, mais bon (FOV de 360°x180°, RMS de 4.39). Pour cet exemple, il suffira d'ouvrir l'éditeur de panorama pour appliquer une rotation de 180° à l'image :

1. Activez l'outil Transformation numérique
2. Appliquez une rotation de 180°
Validez, le panorama est bien dans le bon sens :
Appliquer une rotation Résultat après rotation


Remarque :
Comme dans l'exemple ci-dessus, la détection de panorama peut donner des résultats surprenants (à l'envers, mauvais point de vue...etc...).
Par exemple, utiliser des images en mode portrait et paysage pour un même assemblage peut donner le point de vue au Nadir, ce qui induit un visuel plutôt original, mais cela dit, réparable.
Dans le cas où le panorama obtenu après détection n'est pas visuellement correct, il suffit d'ouvrir l'éditeur et appliquer la rotation correspondante au décalage afin de rétablir le bon visuel.


Rendu

Voici, pour finir, le rendu obtenu (2048x1024 pixels) :


Rendu obtenu










Support technique / Documentation Autopano Pro / Documentation Autopano Giga

Outils personnels
Autres langues