Autopano Video - Flux de travail

De Autopano.

Sommaire


Ce tutoriel déroule les différentes étapes nécessaires à la création d'un assemblage vidéo et quelques astuces liées à l'utilisation d'Autopano Video.


Acquisition et préparation des vidéos

Autopano Video est un logiciel permettant l'assemblage de vidéos. Il permet d'assembler des vidéos à 360° mais pas seulement.
Vous pouvez également l'utiliser à partir de 2 caméras pour simplement créer une vidéo grand angle (par exemple).


Dans tous les cas vous devez vous assurer que les conditions suivantes soient respectées:

  • le recouvrement entre les vidéos doit être suffisant. Dans le cas des montures 360 basées sur 6 GoPro, il faut utiliser le mode "wide" des cameras pour satisfaire cette notion de recouvrement.
  • le parallaxe doit être minimal. En photo il est possible de régler parfaitement le point nodal grâce aux trépieds 3D. L’encombrement physique des caméras vidéo ne permet pas de positionner l'ensemble des caméras au point nodal mais il est important de minimiser celui-ci. C'est pour cela que les montures 360 sont le plus compact possible.
  • Le format des vidéos enregistrées peut être hétérogène en taille mais le "framerate" doit impérativement être identique.


En résumé, si vous utilisez une des montures proposées par Kolor, vérifiez que tous les GoPro sont en mode "wide" avec un "framerate" identique et les conditions nécessaires à l'assemblage seront remplies.


Renommez et placez vos vidéos dans un même dossier avant d'utiliser Autopano Video. Essayer de garder une cohérence dans le renommage de vos vidéos (cam1.mp4, cam2.mp4... etc) pour permettre la réutilisation du modèle d'assemblage.


Synchronisation des vidéos

Le tutoriel vidéo ma première vidéo 360 montre l'utilisation de l'outil de synchronisation vidéo.
Ci-dessous nous allons expliquer pourquoi la synchronisation est primordiale et quelles sont les conditions à respecter pour que la resynchronisation automatique d'Autopano Video fonctionne.


Importance de la synchronisation des vidéos

L'assemblage vidéo est basé sur un assemblage d'images extraites à un instant précis des différentes vidéos. Pour que cet assemblage réponde au mieux à l'ensemble de la séquence d'images, il faut garantir la synchronisation des flux d'entrée.
L'assemblage permet de définir les positions relatives des caméras. Si les flux ne sont pas synchronisés cela équivaut à un mouvement relatif des caméras entres elles (si une caméra commence un mouvement avant une autre, la position relative n'est pas stable).
L'idéal est donc de garantir matériellement cette synchronisation mais ce n'est pas toujours possible. C'est pourquoi Autopano Video propose les outils nécessaires pour synchroniser les vidéos à l'image prêt.


Défaut de la synchro à la frame prêt

Il est intéressant de noter que la synchronisation à l'image prêt ne corrige pas entièrement les problèmes de stabilisation temporelle.
Par exemple, lors d'un assemblage réalisé sur une séquence de ski en HD à 25fps nous avons constaté que le déplacement effectif entre deux images consécutives de la même vidéo (soit pendant 40 ms) pouvait avoir une amplitude de 20 pixels.
Donc s'il existe une désynchronisation inférieure au temps d'une image, il peut tout de même rester des défauts temporels dans l'assemblage vidéo final.


Les bonnes conditions pour que la synchronisation audio fonctionne

L’algorithme de synchronisation automatique permet de calculer les similitudes dans les signaux audio.
Pour que celui-ci soit efficace, il faut que le flux audio soit:

  • clair (attention au vent dans les micros).
  • perceptible (attention aux caissons étanches).
  • identifiable (ne pas hésiter à parler en début de séquence ou à taper plusieurs fois sur le support dans le cas d'utilisation de caissons étanches).


Par défaut la recherche de synchronisation audio se base sur un échantillon audio de 10s autour de l'instant courant.
Augmenter la valeur de recherche de décalage permet également de fiabiliser la détection car les échantillons audio sont également augmentés.
Par exemple, pour un grand décalage (jusqu'à 15s), il ne faut pas hésiter à régler la valeur de recherche à 30s.
Vous pouvez également positionner l'instant courant au delà du décalage approximativement observé pour augmenter les éléments communs des différents échantillons sonores.


A la fin de la synchronisation automatique, un message vous indique si les résultats affichés semblent fiables ou non : si Autopano Video indique que la synchronisation est précise il y a de très forte chance que les valeurs soient parfaites. Sinon vous pouvez recommencer en déplaçant l'instant courant et/ou en augmentant la valeur de recherche maximale.
Dans certains cas, l’algorithme peut mettre en doute le résultat bien que la synchronisation soit finalement bonne.
Si les valeurs sont proches de ce que vous avez observé manuellement il y a de fortes chances quelles soient justes malgré l'avertissement.


Création et édition du panorama de référence

Création

Une fois les vidéos chargée et synchronisées, utilisez le bouton "Stitch as" pour créer un panorama de référence utilisant les images de l'instant courant de la timeline.
Choisissez un moment de la séquence qui correspond le mieux à l’ensemble la séquence. Par exemple, éviter de choisir le moment où vous passez une porte ou lorsque vous vous approchez d'un mur.
Dans ce cas l'assemblage de référence risque de trop compenser des problèmes de parallaxe lié à ce positionnement précis.


Si vous filmez toujours dans le même contexte (toujours des paysages en extérieur par exemple) et que vous renommer toujours vos fichiers de façon à bien conserver l'ordre des caméras, vous pouvez utiliser l'option "stitch as .pano" qui réassemblera vos vidéos comme cela a été définit pour un projet précédent.
Ceci peut être utile pour gagner du temps mais également pour assembler une séquence vidéo où les zones de recouvrement sont difficiles à analyser (trop uniforme, sans détails).


Pour créer le panorama de référence et le rendre éditable via Autopano, Autopano Video génère les images correspondant à l'instant choisi tout en prenant en compte la synchronisation temporelle.
Les images sont générées en TIFF et le nom est composé du numéro de la frame suivit par le nom de la vidéo.
Lorsqu'un panorama est chargé ou rendu dans Autopano Video, la règle de nommage inverse est appliquée pour retrouver les vidéos correspondantes aux images extraites et les charger si besoin.
Par exemple, l'extraction de la première frame de la vidéo nommée cam1.mp4 générera un fichier 000000-cam1.mp4.tif.
Inversement, lorsqu'Autopano Video charge un projet .pano contenant un image nommée 000125-cam3.mp4.tif, il y associera la vidéo nommée cam3.mp4 si celle-ci existe.


Ceci implique plusieurs choses :

  • vous pouvez recréer un panorama de zéro et/ou copier puis modifier le panorama original. Glissez le .pano dans Autopano Video et celui-ci retrouvera les vidéos.
  • si Autopano Video ne trouve pas de vidéo associée à l'image, celui-ci conservera l'image fixe et l'assemblera avec les vidéos trouvées. Cela peut permettre de remplacer une vidéo par une photo de meilleure qualité si l'on sait qu'il n'y aura pas de mouvement à un endroit de la scène. Ou encore de patcher un assemblage pour corriger un éventuel raté à la prise de vue.


Edition

Par défaut, le panorama généré est en mode full 360 sphérique. La correction de couleur est activée.
L'optimisation n'utilise pas le point de vue multiple malgré le point nodal imparfait.


Utilisez Autopano pour ajuster certains paramètres du panorama généré:

  • Aucune hypothèse n'est appliquée pour choisir l'horizon du panorama. Un ajustement manuel de cet horizon est généralement nécessaire.
  • Si vos caméras ont un rendu colorimétrique relativement stable (cas des GoPro 3 contrairement aux GoPro 2) vous pouvez désactiver la correction colorimétrique. Les différences restantes seront compensée par le rendu multiband.
  • La plupart du matériel utilisé pour l'assemblage vidéo ne permet pas de placer parfaitement les caméras au point nodal. Les utilisateurs avertis savent qu'Autopano permet d'améliorer ce genre d'assemblage grâce à l'utilisation de l'option Points de vue multiples. Cependant, ce mode permet de mieux corriger l'assemblage (et la parallax) pour l'instant de référence, mais a tendance à augmenter les défauts des autres moments de la vidéo. C'est pour cette raison que les panoramas générés n'utilisent pas l'option Points de vue multiples. Dans certains cas relativement statiques, cette option pourra cependant s'avérer pertinente.
  • Si vous ne voulez pas forcément utiliser un lecteur vidéo dédier 360 de type Koloreyes, vous êtes libre de rendre n'importe quel type de projection, notamment la projection "little planet" dont le rendu vidéo est souvent très fun.


N'oubliez pas, le fichier .pano créé et modifié pourra être réutilisé comme modèle si vous filmer une autre séquence dans des conditions similaires.


Rendu vidéo

Format et dimension de rendu

Par défaut, le rendu vidéo est encodé en mp4 avec une résolution allant jusqu'au 4k (4096x2048).
Pour Aller au delà de cette résolution, vous devez exporter les frames et les reencoder avec l'outil de votre choix.
L'export frame utilise la taille définie dans le panorama de référence comme taille de sortie.
Vous pouvez rapidement éditer ces dimensions via l'onglet "Panorama" de la boite de dialogue de rendu. Les modifications sont directement enregistrées dans le fichier .pano sélectionné.

"Smooth" ou "Sharp mask" : double rendu pour corriger manuellement l'effet fantôme

Par défaut, les panoramas générés sont réglés pour effectuer un rendu "Smooth". Cela permet d'avoir une transition floue entre les zones d'assemblage.
L’utilisation de "Sharp mask" permet d'obtenir des transitions plus nettes mais les phénomènes dûs aux petites désynchronisations et au paralaxe risquent d'être plus marqués visuellement.


Pour des problèmes de stabilité temporelle, il faut savoir que le calcul de la zone de transition de l'option "Sharp mask" est effectué sur la première image de la séquence et répété à l'identique sur les autres images.
Pour bénéficier du meilleurs des deux mondes, certains utilisateurs rendent deux vidéos différentes: une en utilisant le rendu "Smooth" et une autre avec "Sharp mask" (attention à l'écrasement de fichier).
Puis ils utilisent un logiciel de montage vidéo pour superposer les 2 séquences et choisir le meilleur des 2 résultats par masquage manuel.








Support technique / Documentation Autopano Video

Outils personnels
Autres langues